Quel est le regard de la religion sur le fait de prendre une assurance sur la vie et sur les biens ?

L’assurance vie n’est pas permise car l’assuré sur la vie ne peut renvoyer l’Ange de la Mort à sa société d’assurance.

Par conséquent,
c’est de la bêtise et de l’égarement.
Il y a aussi le fait de compter sur cette société au lieu d’Allah,
puisque la personne compte sur ladite société pour garantir à ses héritiers leur subsistance,
et c’est compter sur un autre qu’Allah.

A l’origine,
cette pratique découle des jeux du hasard et Allah a rapproché cette pratique du polythéisme,
du partage par tirage au sort au moyen de flèches,
et du vin.

Dans l’assurance,
si l’assuré avance l’argent,
paie ses primes durant de longues années,
il sera perdant.

Par contre,
s’il meurt juste après avoir souscrit une assurance,
c’est la société qui sera perdante.

Tout contrat oscillant entre profit et perte fait partie des jeux de hasard.
uthaimin
source : http://www.fatawaislam.com/le-commerce/les-services/858-lassurance-sur-la-vie-et-les-biens

Publicités
Cet article, publié dans croyance, Emploi, Mouhammad Ibn Salih Al-'Outhaymine, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.